Conférence Economique du GrandSoissons avec Luc Ferry

Le 17 décembre dernier, GrandSoissons Agglomération a accueilli, pour sa conférence économique annuelle, Luc FERRY, écrivain, philosophie, ancien Ministre de la Jeunesse de l’Education Nationale et de la Recherche. 250 professionnels du GrandSoissons étaient réunis pour écouter son intervention sur « 3ème révolution industrielle, intelligence artificielle : quels seront les métiers de demain sur le territoire ? ».

Luc Ferry invite GrandSoissons a poursuivre son développement numérique et à innover

Les effets de la 3ème révolution industrielle
Lors de cet échange pour imaginer et construire le territoire de demain, la 3ème révolution industrielle a été présentée comme le phénomène déclencheur de cette nouvelle donne pour l’emploi. L’avènement des nouvelles technologies de l’information et de la communication, notamment avec l’intelligence artificielle, opère de profondes mutations dans les usages des citoyens. Les modes de production jusqu’à la consommation des biens et services évoluent.

Pour Luc FERRY, l’intelligence artificielle est l’une des principales composantes de cette nouvelle révolution industrielle, 3 domaines d’activités économiques sont particulièrement en train d’évoluer.

  • L’économie collaborative voit monter en puissance la répartition de tâches entre les non-professionnels et les professionnels dans les métiers du transport, de la livraison, de l’hôtellerie, …
  • La mobilité connaît une révolution avec l’autonomisation des véhicules qui aura des impacts sur l’aménagement urbain (évolution des espaces et des services), l’environnement (diminution des gaz à effet de serre), de la sécurité routière (évolution des comportements, diminution des risques).
  • Les biotechnologies, dont les techniques associées sont basées sur la transposition et la production de savoirs afin d’améliorer les organismes vivants, sont plein essor et influencent notamment les métiers de la santé et du bien-être.

Alors que le changement effraie et que l’intelligence artificielle souffre d’un manque d’acceptabilité en France, Luc FERRY explique que des opportunités se dessinent pour les territoires.

Savoir changer
Pour Luc FERRY, l’évolution des métiers en lien avec cette 3ème révolution industrielle est rapide. Les acteurs socio-économiques doivent se préparer à cette transition. Il apparaît donc important de créer des écosystèmes directement liés aux problématiques et capacités de chaque territoire afin d’être en adéquation avec les besoins et les opportunités locales. Il propose par exemple la création de petites antennes universitaires spécifiques aux filières locales porteuses, de maisons de l’orientation en lien avec les entreprises et les acteurs locaux de l’emploi. Pour Luc FERRY, la voie professionnelle est l’avenir, l’alternance son meilleur atout. Ces écosystèmes seront générateurs d’innovation et d’attractivité pour les territoires.

La plupart des métiers évoluera mais ne disparaîtra pas. Il s’agit d’entrer en complémentarité avec l’intelligence artificielle, l’automatisation des calculs, la robotisation des tâches. Comment ? « En travaillant avec sa tête, son cœur et ses mains ». C’est-à-dire en combinant l’utilisation de ses capacités cérébrales, émotionnelles et physiques afin de produire un bien ou un service. Il s’agirait tout simplement de rester humain.