Electrotek La qualité du service avant tout

Fort d’une expérience d’électrotechnicien de dix années et animé par un désir d’indépendance, Thierry Roy décide, à 30 ans, de se mettre à son compte. En septembre 1996, il crée l’entreprise Electrotek, avenue de la gare à Soissons. Son projet : l’installation et la maintenance des applications électriques dans l’industrie, avec l’aspect préventif comme point fort, permettant d’éviter les arrêts de production.

 

Un début d’activité titanesque

Seul pendant un an, il est à la fois le commercial, le gestionnaire et le technicien qui assure les dépannages 7 jours sur 7 et 24h sur 24. L’arrivée du premier salarié, lui permet d’élargir ses secteurs d’intervention. L’activité industrielle étant fortement en baisse, Electrotek va étendre ses compétences en électricité générale sur : l’habitat, les bureaux, des maisons de retraite, des entrepôts logistiques, garages, grandes surfaces, etc. Les prestations prennent peu à peu de l’ampleur allant, dès 1999, de la fibre optique jusqu’à la haute tension. Tous les domaines de l’électricité, courants forts et courants faibles, sont proposés : climatisation, tableaux électriques, éclairages, détection incendie, contrôles d’accès, réseaux informatiques, etc.

 

2003 : un choix décisif pour l’avenir

L’entreprise atteint les dix salariés. Il est temps d’investir dans de nouveaux locaux, équipés de bureaux, d’un parking, d’un atelier et d’une aire de stockage. Thierry Roy s’associe alors avec un ami entrepreneur, avec lequel il crée une SCI et partage ensemble un bâtiment de 1600 m² dans la zone des Etomelles à Villeneuve Saint Germain.
Aujourd’hui Electrotek va atteindre les deux millions de chiffre d’affaires avec un effectif de quatorze salariés. Un développement à modeste amplitude mais souhaité.

Electrotek, un esprit familial

« Je ne cours pas après la croissance de l’entreprise mais après la qualité du service. C’est ma grande fierté. Elle est surtout due aux qualités professionnelles et humaines de l’équipe. En 23 ans nous n’avons pratiquement pas eu de turnover. Mon ambition est que l’on garde nos valeurs et que chaque salarié vienne au travail avec envie et plaisir. L’esprit doit rester familial, sans barrière hiérarchique et avec le souci du partage. Certains salariés ont intégré l’entreprise pour poser des câbles. Ils sont  devenus aujourd’hui des techniciens confirmés grâce aux formations, mais surtout grâce au partage des savoir-faire en interne. ».
L’activité est dense, concentrée sur l’Oise et l’Aisne, avec 20% en Ile de France. Les projets en cours de finalisation du mois de septembre concernent : 135 logements haut de gamme à Colombes dans les Haut de Seine, 125 logements seniors avec restauration à Saint-Quentin dans l’Aisne et 73 logements sociaux à Méru dans l’Oise.
Pour Thierry Roy l’avenir d’Electrotek s’inscrit dans sa transmission. « C’est vrai que je n’ai que 52 ans, mais on ne prépare jamais suffisamment tôt le futur. Mon fils, Maxime, qui travaille dans l’entreprise depuis six ans, se prépare à une future reprise, dans la transparence la plus totale et dans la conservation des valeurs.».

Thierry Roy, fondateur d’Electrotek

03 23 59 05 75    electrotek@electrotek.fr