L’attractivité de GrandSoissons Agglomération, ou comment attirer les entreprises ?

Parmi les destinations périphériques à la région parisienne, GrandSoissons intéresse de plus en plus les investisseurs et entrepreneurs. L’attractivité du territoire est perceptible il s’agit ensuite d’attirer les entreprises.

Un territoire en reconstruction
Depuis près de 20 ans et la création du Parc du Plateau, les élus de GrandSoissons Agglomération créent les conditions d’accueil de développement d’entreprises avec comme seul objectif : la création d’emplois. Aujourd’hui, 6 parcs d’activités spécialisés ont été aménagés (Action #81 p4-5).
Des équipements structurants tels que la Cité de la Musique et de la Danse et le complexe aquatique, les Bains du Lac font rayonner notre territoire au-delà des limites administratives et contribuent à son attractivité. Quant à la fibre optique et le RNS de GrandSoissons Agglomération, de nombreuses entreprises en profitent. Son installation se poursuit sur le territoire. Fort de ces atouts, il s’agit ensuite de convaincre les porteurs de projets économiques extérieurs au territoire de s’installer.

Présenter directement son offre
Tout au long de l’année, des opérations sont menées afin de créer un contact direct avec des porteurs de projets.  Qui sont-ils ? Ils sont investisseurs, à la recherche de terrains à acheter ou de bâtiments à aménager pour louer ensuite à des entreprises. Ils sont dirigeants d’entreprises, installés ailleurs sur le territoire national et international et créent de nouvelles implantations. Ils sont actifs et ont envie de créer leur entreprise, ils vivent dans des métropoles proches, notamment Paris, et cherchent un endroit avec une meilleure qualité de vie (services, infrastructures et coût de la vie moins élevés) et des réseaux professionnels existants (de futurs partenaires, prescripteurs) pour se lancer dans l’entrepreneuriat.

Pour l’année 2018, GrandSoissons Agglomération a provoqué des rencontres avec une centaine d’entre eux sur des salons professionnels organisés dans la Capitale : le SIMI (salon de l’immobilier d’entreprise), le SITL (salon international du Transport et de la Logistique), le Salon des Entrepreneurs. En complément de ce type d’actions, des campagnes publicitaires peuvent être réalisées. Plusieurs fois par semaine, des informations sur l’attractivité locale sont diffusées sur les réseaux sociaux. 200 prospects ont également été ciblés d’après des recherches sur des bases de données officielles d’entreprises et contactés individuellement par e-mail ou appelés.

S’appuyer sur des relais
En parallèle de ces actions de promotion directe, GrandSoissons Agglomération s’appuie sur un réseau partenarial afin de valoriser son offre immobilière, de services et de détecter des projets d’implantation. Nord France Invest, l’agence de promotion économique régionale et de façon complémentaire, la Région Hauts-de France, ainsi que des cabinets spécialisés sont apporteurs d’affaires. C’est-à-dire qu’ils identifient des projets économiques nationaux ou internationaux et proposent différentes solutions d’implantations en région. A GrandSoissons Agglomération de faire la différence !

En 2018, pour 141 projets d’investissements identifiés, 76 propositions adaptées à la demande ont été envoyées par la collectivité (+26% en un an).

Les atouts du territoire
Parmi les atouts reconnus du territoire : la compétitivité de son offre immobilière et foncière, l’accessibilité au Grand Paris grâce à l’amélioration et la gratuité de la RN2, la proximité des Capitales européennes, le dynamisme de ses réseaux professionnels et le savoir-faire de sa main d’œuvre. La qualité des services aux habitants fait également partie des critères de choix ; l’implantation d’une entreprise implique souvent l’installation de familles nouvelles dans le GrandSoissons.

L’attractivité du territoire connaît un nouveau souffle, GrandSoissons est ainsi ciblé pour l’étude de projets d’implantation, industriels et logistiques en ce moment.

Plus largement, en 2018, 23 visites d’investisseurs extérieurs au territoire ont été organisées, chiffre le plus élevé depuis 2015. Les négociations et les prises de décisions sont longues, il faut compter 2 ans en moyenne par projet. Ainsi pour 2018, 7 décisions ont été prises en faveur du GrandSoissons. D’avantages sont attendues pour l’année à venir !

Alexandre DENURA, Dirigeant Fondateur, LA MANU, Grande Ecole des métiers du numérique. Déjà implantée à Noyon, Amiens et Le Havre, elle s’est installée à Soissons en 2018
« On a choisi le GrandSoissons parce qu’on s’intéresse aux territoires en mutation. On pense qu’ici, il y a un tissu économique dynamique, qui est en train de se déployer sur de nombreuses activités et qui a besoin de compétences nouvelles, notamment en matière de numérique. Dans le GrandSoissons, il y a d’importants enjeux de développement économique. »