PROMEO Soissons : le développement des compétences

Il y a près de 50 ans, les groupements des entreprises industrielles de l’Aisne, de l’Oise et de la Somme ont été à l’initiative de la création de centres de formation professionnelle dédiés à l’apprentissage et à la formation des salariés.

C’est en 2013, qu’un rapprochement donne naissance à PROMEO. Son appartenance au réseau de formation de l’Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie (UIMM), et sa forte implantation en Picardie (Soissons, Amiens, Beauvais, Compiègne, Friville, Saint-Quentin et Senlis), en fait un organisme de formation à la pointe de tous les métiers techniques et tertiaires de l’industrie.

Vers la modernisation

Adeline MOUFFLIER, 35 ans, a pris la responsabilité du centre de PROMEO Soissons fin août 2019. Après avoir immergée l’univers industriel du soudage et dynamisé pendant 7 ans un centre de formation en Île-de-France, son challenge soissonnais est d’un haut niveau.

« Mes missions sont multiples. D’abord, gagner en attractivité en véhiculant une image juste de l’établissement, avec une communication plus efficace, certaines formations étant mal connues. Puis, mieux adapter leurs contenus aux besoins des entreprises industrielles locales. Et enfin, il faut aujourd’hui moderniser tous les équipements. On ne gardera que les murs. Les 25 salles théoriques et techniques sont progressivement en cours de rénovation malgré une pause due au confinement du coronavirus. Il faut innover dans la pédagogie et créer de nouveaux outils. ».

L’atelier de soudage

Titres professionnels, qualifications ou diplômes

Les formations sont axées principalement sur la production industrielle, la maintenance, l’usinage, l’électrotechnique, le soudage et la chaudronnerie, mais aussi sur la logistique, les CACES, les langues et la bureautique.
Chaque année, plus de 2 100 personnes viennent se former chez PROMEO à Soissons. Environ 200 demandeurs d’emplois obtiennent une certification ou une qualification leur permettant un accès à une vie professionnelle choisie. 1 700 salariés d’entreprises effectuent des stages pour monter en compétences ou pour des compléments de qualification. Une centaine de jeunes préparent un BAC ou un BTS en alternance. En associant la théorie et la pratique en entreprise, l’entrée dans le monde du travail de l’apprenti devient facile.

Mme Moufflier et l’équipe POEC Manpower
devant une réalisation soissonnaise

Un service « sourcing placement » pour nos alternants

« Malgré le confinement les alternants sont restés en formation à distance. Cette période inédite nous a permis d’imaginer de nouvelles méthodes pédagogiques. Avec la mise en place et le suivi du protocole sanitaire, nous avons réorganisé nos espaces et mis en place les gestes barrières. Cela nous a aussi permis de préparer la rentrée du mois de septembre. Début juillet, nous sommes encore en recrutement d’alternants. Le service de « sourcing placement » collecte les besoins des entreprises, oriente les profils alternants et aide les stagiaires à trouver une entreprise. Notre point fort est la relation de confiance que nous avons établie avec les entreprises du territoire ainsi qu’avec des groupements d’entreprises comme le GIPS. ».

Il est encore possible de s’inscrire pour aller vers un BAC PRO en alternance (chaudronnerie, usinage, électricité/éléments connectés et logistique) ou un BTS (chaudronnerie, électrotechnique ou maintenance des systèmes).

Contacts :
PROMEO Soissons
161 Rue des Grands Prés – 02200 BILLY SUR AISNE
03 23 75 65 75 www.promeo-formation.fr